* La Une *
| 1979-2009 : le Parlement européen vu par ses grands acteurs | Chaîne Asso. Jean Monnet | Chaîne Europe & Entreprises | Chaîne Parlement | Chaîne Schuman | Confrontations Europe | Fenêtre sur 50 ans d'Europe | Fête l'Europe ! | GE Energy | Le Cercle des Européens | Ministère des affaires étrangères | Présidence française | RDS | Regards d'Ambassadeurs | Spécial Elections Européennes | Visages d'Europe |

Visages d'Europe




Liste des vidéos disponibles :

Constitution - Délocalisations (Lundi 16 Mai 2005)
Constitution - Délocalisations (Lundi 16 Mai 2005)
Constitution - Délocalisations (Lundi 16 Mai 2005)
Constitution - Citoyenneté (Lundi 16 Mai 2005)
Constitution - Citoyenneté (Lundi 16 Mai 2005)
Constitution - Immigration (Lundi 09 Mai 2005)
Constitution - Immigration (Lundi 09 Mai 2005)
Constitution - Immigration (Lundi 09 Mai 2005)
Constitution - Etudes (Lundi 02 Mai 2005)
Divers - Etudes (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - Héritage religieux (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - Héritage religieux (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - Héritage religieux (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - La place des Etats dans l’Union (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - La place des Etats dans l’Union (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - La place des Etats dans l’Union (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - Une constitution trop libérale ? (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - Une constitution trop libérale ? (Lundi 02 Mai 2005)
Constitution - Une constitution trop libérale ? (Lundi 02 Mai 2005)
International - Place de l’Europe dans le monde (Lundi 02 Mai 2005)
International - Place de l’Europe dans le monde (Lundi 02 Mai 2005)
International - Place de l’Europe dans le monde (Lundi 02 Mai 2005)


Constitution

Délocalisations

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

Pour certains, délocalisation rime avec chômage. Pour d'autres, délocalisation signifie
compétitivité. Avec l'entrée de nouveaux états dans l'UE, le transfert d'entreprises vers les pays où les salaires sont moins élevés fait débat. La constitution ne donne aucune compétence à l’Union sur les délocalisations. Conséquence : la politique salariale dépend toujours des majorités élues dans chaque pays peut-on dire que la Constitution favorise les délocalisations?


FLORENTINA, 28 ans, Berlin
« Le traité n'harmonise pas les salaires mais les conditions de travail, les
politiques sociales et les opportunités pour trouver du travail »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Délocalisations

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

ADAM, 24 ans, Varsovie
« Finalement, les délocalisations ne sont pas toujours nuisibles car on fait
partie d'une même Europe »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Délocalisations

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

ROMAIN, 25 ans, Lille
« La solution européenne, c'est peut être aussi d'accentuer la part que l'on
accorde à la formation, à la recherche »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Citoyenneté

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

Un hymne, un drapeau, un passeport européen… Autant de symboles qui façonnent l’idée de citoyenneté à l’échelle européenne. Mais celle-ci passe par bien d’autres aspects, notamment institutionnels. La constitution propose ainsi quelques innovations comme un droit d’initiative populaire, l’intégration du préambule de la charte des droits fondamentaux en son sein ou encore le renforcement des pouvoirs du parlement européen. Mes ces mesures répondent-elles à toutes les attentes ?

JEAN-PHILIPPE, 24 ans, Strasbourg
« Cette constitution, c’est une étincelle, juste les prémices. La citoyenneté a besoin de symboles pour que naisse une conscience européenne »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Citoyenneté

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

JULEN, 27 ans, Barcelone
« Je suis pour une nationalité européenne »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Immigration

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 09 Mai 2005

La libre circulation des personnes dans l’espace européen a donné à l’Union des nouvelles frontières. La constitution veut mieux contrôler les flux migratoires, d’autant plus que l’Europe est le premier continent d’immigration devant les Etats-Unis. Désormais, les conditions d’immigration seront fixées conjointement par l’Union et par les Etats. Sauf pour les renvois groupés de clandestins qui restent du ressort des politiques nationales. La Constitution va-t-elle assez loin dans l’accueil des étrangers ?

TASNEEM, 23 ans, Londres
« Il y a cette peur que l’Angleterre devienne cet autre Sangatte car nous ne faisons pas parti de l’espace Shengen »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Immigration

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 09 Mai 2005

La libre circulation des personnes dans l’espace européen a donné à l’Union des nouvelles frontières. La constitution veut mieux contrôler les flux migratoires, d’autant plus que l’Europe est le premier continent d’immigration devant les Etats-Unis. Désormais, les conditions d’immigration seront fixées conjointement par l’Union et par les Etats. Sauf pour les renvois groupés de clandestins qui restent du ressort des politiques nationales. La Constitution va-t-elle assez loin dans l’accueil des étrangers ?

ALBERTO, 35 ans, Barcelone
« Pour une politique commune de régularisation et d’intégration »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Immigration

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 09 Mai 2005

La libre circulation des personnes dans l’espace européen a donné à l’Union des nouvelles frontières. La constitution veut mieux contrôler les flux migratoires, d’autant plus que l’Europe est le premier continent d’immigration devant les Etats-Unis. Désormais, les conditions d’immigration seront fixées conjointement par l’Union et par les Etats. Sauf pour les renvois groupés de clandestins qui restent du ressort des politiques nationales. La Constitution va-t-elle assez loin dans l’accueil des étrangers ?

RAZEK, 23 ans, Marseille
« L’harmonisation des politiques d’immigration, c’est bien mais la Constitution n’interdit pas les renvois groupés de clandestins »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Etudes

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Sur le plan des études, les Etats ont réussi à trouver un consensus dans la Constitution. Elle s’engage à favoriser la mobilité des étudiants et des enseignants. Pour y parvenir, elle veut harmoniser les diplômes pour les faire valoir dans les 25 pays européens. Voilà des grands principes que les Etats ont déjà commencer à concrétiser avec la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat), très controversée en France. Dans d’autres pays, les étudiants attendent avec impatience l’harmonisation dans les faits et la possibilité de valider leurs équivalences sans problème. La Constitution est-elle suffisante pour harmoniser le système des études supérieures en Europe ?

EDOUARD, 21 ans, Marseille
« Quand j’irai à l’étranger, je n’aurai pas à justifier la valeur d’une maîtrise ou d’un DEUG, donc il y aura moins de problème »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Divers

Etudes

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Sur le plan des études, les Etats ont réussi à trouver un consensus dans la Constitution. Elle s’engage à favoriser la mobilité des étudiants et des enseignants. Pour y parvenir, elle veut harmoniser les diplômes pour les faire valoir dans les 25 pays européens. Voilà des grands principes que les Etats ont déjà commencer à concrétiser avec la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat), très controversée en France. Dans d’autres pays, les étudiants attendent avec impatience l’harmonisation dans les faits et la possibilité de valider leurs équivalences sans problème. La Constitution est-elle suffisante pour harmoniser le système des études supérieures en Europe ?

FREDRICH, 24 ans, Stockholm
« La Constitution va aider à résoudre les problèmes d’équivalences »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr



Constitution

Héritage religieux

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Culture, religion, christianisme, laïcité… Eternelle dispute entre Européens. Le préambule de la Constitution mentionne les « héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe ». Une formule passe-partout en apparence, mais qui est le fruit d’âpres débats. Certains pays comme la France ne voulaient pas entendre parler de religion : hors de question que l’Europe soit un « club chrétien ». D’autres comme la Pologne voulaient citer cet héritage. Finalement, pas de mention du christianisme mais le traité « reconnaît aux Eglises le rôle de partenaires de l’Union », tout en respectant les liens religion/Etat propres à chaque pays. La Constitution accorde-t-elle encore trop de place à la religion ?

ADAM, 24 ans, Varsovie
« Le préambule est assez représentatif des 25 pays. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Héritage religieux

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Culture, religion, christianisme, laïcité… Eternelle dispute entre Européens. Le préambule de la Constitution mentionne les « héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe ». Une formule passe-partout en apparence, mais qui est le fruit d’âpres débats. Certains pays comme la France ne voulaient pas entendre parler de religion : hors de question que l’Europe soit un « club chrétien ». D’autres comme la Pologne voulaient citer cet héritage. Finalement, pas de mention du christianisme mais le traité « reconnaît aux Eglises le rôle de partenaires de l’Union », tout en respectant les liens religion/Etat propres à chaque pays. La Constitution accorde-t-elle encore trop de place à la religion ?

PETROS, 27 ans, Athènes
« Mentionner le christianisme serait contradictoire avec la liberté de religion. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Héritage religieux

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Culture, religion, christianisme, laïcité… Eternelle dispute entre Européens. Le préambule de la Constitution mentionne les « héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe ». Une formule passe-partout en apparence, mais qui est le fruit d’âpres débats. Certains pays comme la France ne voulaient pas entendre parler de religion : hors de question que l’Europe soit un « club chrétien ». D’autres comme la Pologne voulaient citer cet héritage. Finalement, pas de mention du christianisme mais le traité « reconnaît aux Eglises le rôle de partenaires de l’Union », tout en respectant les liens religion/Etat propres à chaque pays. La Constitution accorde-t-elle encore trop de place à la religion ?

SEBASTIEN, 23 ans, Paris
« Un peu déçu que le traité ne mentionne pas la religion chrétienne. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

La place des Etats dans l’Union

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Clarifier. C’est l’objectif de la Constitution européenne, qui précise la répartition des compétences entre l’Union et les Etats. L’Union se garde l’exclusivité pour un certain nombre de questions, comme le commerce et la politique monétaire. Elle décide en commun avec les Etats pour ce qui touche notamment à l’environnement et à l’immigration. Toutes les autres compétences relèvent des pays membres. Certes, ils perdent ainsi un peu de leur souveraineté, mais l’adoption de la Constitution ne signifie pas pour autant la fin de l’Etat-nation. Le texte est assez flou pour laisser ouvertes toutes les possibilités : fédération comme en Allemagne, confédération façon suisse ou encore « fédération d’Etats-nations »… Quelle place réserver à l’Etat dans l’Union ?
NICOLAS, 26 ans, Strasbourg
« Les petites chasses-gardées des Etats ne doivent pas nuire au projet européen »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

La place des Etats dans l’Union

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Clarifier. C’est l’objectif de la Constitution européenne, qui précise la répartition des compétences entre l’Union et les Etats. L’Union se garde l’exclusivité pour un certain nombre de questions, comme le commerce et la politique monétaire. Elle décide en commun avec les Etats pour ce qui touche notamment à l’environnement et à l’immigration. Toutes les autres compétences relèvent des pays membres. Certes, ils perdent ainsi un peu de leur souveraineté, mais l’adoption de la Constitution ne signifie pas pour autant la fin de l’Etat-nation. Le texte est assez flou pour laisser ouvertes toutes les possibilités : fédération comme en Allemagne, confédération façon suisse ou encore « fédération d’Etats-nations »… Quelle place réserver à l’Etat dans l’Union ?
DOVILE, 24 ans, Vilnius
« Les petits Etats ont leur rôle à jouer »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

La place des Etats dans l’Union

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Clarifier. C’est l’objectif de la Constitution européenne, qui précise la répartition des compétences entre l’Union et les Etats. L’Union se garde l’exclusivité pour un certain nombre de questions, comme le commerce et la politique monétaire. Elle décide en commun avec les Etats pour ce qui touche notamment à l’environnement et à l’immigration. Toutes les autres compétences relèvent des pays membres. Certes, ils perdent ainsi un peu de leur souveraineté, mais l’adoption de la Constitution ne signifie pas pour autant la fin de l’Etat-nation. Le texte est assez flou pour laisser ouvertes toutes les possibilités : fédération comme en Allemagne, confédération façon suisse ou encore « fédération d’Etats-nations »… Quelle place réserver à l’Etat dans l’Union ?
GUILHEM, 26 ans, Berlin
« L’Union doit se charger davantage du politique»

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Une constitution trop libérale ?

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Le projet de traité établissant une Constitution pour l’Europe promeut un « marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée ». Dans le même temps, cette constitution veut oeuvrer pour la « protection sociale ». Résumons : une « économie sociale de marché hautement compétitive » est d’emblée posée comme un des objectifs à atteindre par l’Union Européenne. La contradiction contenue dans l’expression explique bien la naissance d’un débat : la Constitution serait-elle trop libérale ?

ANNA, 22 ans, Stockholm
« Je ne trouve pas que la constitution soit trop libérale, elle est le résultat d’une compromis »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Une constitution trop libérale ?

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Le projet de traité établissant une Constitution pour l’Europe promeut un « marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée ». Dans le même temps, cette constitution veut oeuvrer pour la « protection sociale ». Résumons : une « économie sociale de marché hautement compétitive » est d’emblée posée comme un des objectifs à atteindre par l’Union Européenne. La contradiction contenue dans l’expression explique bien la naissance d’un débat : la Constitution serait-elle trop libérale ?

MAGDALENA, 24 ans, Varsovie
« La libéralisation donne des possibilités de développement aux pays entrants »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

Constitution

Une constitution trop libérale ?

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Le projet de traité établissant une Constitution pour l’Europe promeut un « marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée ». Dans le même temps, cette constitution veut oeuvrer pour la « protection sociale ». Résumons : une « économie sociale de marché hautement compétitive » est d’emblée posée comme un des objectifs à atteindre par l’Union Européenne. La contradiction contenue dans l’expression explique bien la naissance d’un débat : la Constitution serait-elle trop libérale ?

ROMAIN, 25 ans, Lille
« Il y a une forte inspiration libérale mais un compromis a été trouvé sur les services publics »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : Constitution

International

Place de l’Europe dans le monde

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Sur la scène internationale, les Etats européens mènent souvent leur barque un peu chacun de leur côté. Il y a déjà un haut représentant de l’Europe pour la politique étrangère, mais il n’a pas beaucoup de pouvoir. La Constitution veut créer un ministre des Affaires étrangères commun à tous, élu par le Conseil européen et vice-président de la Commission. Sans créer une armée européenne, le traité donne permet aussi aux Etats d’organiser ensemble des interventions militaires hors d’Europe. Il y a un bémol, diront certains : l’Otan, donc l’alliance avec les Etats-Unis, reste le fondement de la défense européenne. Comment gérer le rapport avec Washington pour qu’émerge une Europe puissance ?


CLAIRE, 24 ans, Paris
« Nous devons montrer aussi bien à la Chine qu’aux Etats-Unis qu’il y a vraiment une puissance européenne. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : International

International

Place de l’Europe dans le monde

Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Sur la scène internationale, les Etats européens mènent souvent leur barque un peu chacun de leur côté. Il y a déjà un haut représentant de l’Europe pour la politique étrangère, mais il n’a pas beaucoup de pouvoir. La Constitution veut créer un ministre des Affaires étrangères commun à tous, élu par le Conseil européen et vice-président de la Commission. Sans créer une armée européenne, le traité donne permet aussi aux Etats d’organiser ensemble des interventions militaires hors d’Europe. Il y a un bémol, diront certains : l’Otan, donc l’alliance avec les Etats-Unis, reste le fondement de la défense européenne. Comment gérer le rapport avec Washington pour qu’émerge une Europe puissance ?


BELINDA, 21 ans, Londres
« Il faut couper un peu les liens avec les Etats-Unis. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : International

International

Place de l’Europe dans le monde

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Sur la scène internationale, les Etats européens mènent souvent leur barque un peu chacun de leur côté. Il y a déjà un haut représentant de l’Europe pour la politique étrangère, mais il n’a pas beaucoup de pouvoir. La Constitution veut créer un ministre des Affaires étrangères commun à tous, élu par le Conseil européen et vice-président de la Commission. Sans créer une armée européenne, le traité donne permet aussi aux Etats d’organiser ensemble des interventions militaires hors d’Europe. Il y a un bémol, diront certains : l’Otan, donc l’alliance avec les Etats-Unis, reste le fondement de la défense européenne. Comment gérer le rapport avec Washington pour qu’émerge une Europe puissance ?


ARNOLDAS, 24 ans, Vilnius
« Je ne vois pas l’Europe comme le contre-pouvoir aux Etats-Unis. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions traitant du même sujet : International

Pour tout problème de consultation, écrivez au webmaster
Copyright 2018 Fenêtre sur l'Europe