* La Une *
| Constitution | Divers | Economie | Economie et Social | Education | Elargissement | Environnement | Euro | Europe | Institutions | International | Santé | Sécurité | Société | Syndicalisme | Technologie | Vie pratique |

Constitution


Liste des vidéos disponibles :

Chaîne Schuman - "L'Europe des coopérations volontaires ou comment donner une nouvelle impulsion à l'Europe..." (Jeudi 15 Juillet 2010)
Le Cercle des Européens - Un Président du Conseil européen pour un nouveau souffle communautaire (Mardi 17 Novembre 2009)
Chaîne Schuman - La stratégie de Lisbonne : une voie européenne dans la mondialisation (Vendredi 19 Octobre 2007)
Confrontations Europe - Un nouvel Acte Unique au coeur de la relance de l'Europe (Vendredi 15 Juin 2007)
Chaîne Schuman - L' Etat de l'Union 2007 (Mardi 24 Avril 2007)
Chaîne Schuman - Comment sortir de l'impasse ? (Mardi 03 Avril 2007)
Chaîne Schuman - L'Union européenne un demi-siècle plus tard : état des lieux et scénarios de relance (Jeudi 14 Décembre 2006)
Fête l'Europe ! - Jean Monnet, père de l'Europe (Jeudi 04 Mai 2006)
Confrontations Europe - La participation citoyenne à l’Europe de demain (Dimanche 13 Novembre 2005)
Fenêtre Europe - Constitution : quelle place pour l'humanitaire, la solidarité et les femmes dans un marché de libre (Mardi 24 Mai 2005)
Ministère des affaires étrangères - Constitution européenne : un texte de progrès pour Claudie Haigneré (Samedi 21 Mai 2005)
Fenêtre Europe - Les conséquences d'un non (Vendredi 20 Mai 2005)
Fenêtre Europe - Le référendum français vu d’outre-Rhin (Jeudi 19 Mai 2005)
Fenêtre Europe - L’Eurosystème, l’Eurogroupe et la Constitution européenne (Jeudi 19 Mai 2005)
Confrontations Europe - De l'utopie révolutionnaire à la Constitution européenne (Jeudi 19 Mai 2005)
Chaîne Schuman - La « Constitution » européenne : un texte nécessaire et porteur d’avancées (Lundi 16 Mai 2005)
Visages d'Europe - Délocalisations (Lundi 16 Mai 2005)
Visages d'Europe - Délocalisations (Lundi 16 Mai 2005)
Visages d'Europe - Délocalisations (Lundi 16 Mai 2005)
Visages d'Europe - Citoyenneté (Lundi 16 Mai 2005)
Visages d'Europe - Citoyenneté (Lundi 16 Mai 2005)
Fenêtre Europe - L’Education et la mobilité des jeunes en Europe (Dimanche 15 Mai 2005)
Visages d'Europe - Immigration (Lundi 09 Mai 2005)
Visages d'Europe - Immigration (Lundi 09 Mai 2005)
Visages d'Europe - Immigration (Lundi 09 Mai 2005)
Visages d'Europe - Etudes (Lundi 02 Mai 2005)
Fenêtre Europe - L’Europe à la rencontre d’Emmaüs (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - Héritage religieux (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - Héritage religieux (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - Héritage religieux (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - La place des Etats dans l’Union (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - La place des Etats dans l’Union (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - La place des Etats dans l’Union (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - Une constitution trop libérale ? (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - Une constitution trop libérale ? (Lundi 02 Mai 2005)
Visages d'Europe - Une constitution trop libérale ? (Lundi 02 Mai 2005)
Fenêtre Europe - Les Amphis d’Europe : l’Europe au cœur du monde étudiant (Mercredi 20 Avril 2005)
Fenêtre Europe - Rencontres-débats sur la Constitution pour l’Europe (Mercredi 20 Avril 2005)
Chaîne Schuman - L’Europe face aux défis de l’immigration (Lundi 17 Janvier 2005)
Fenêtre Europe - Constitution européenne : signer n’est pas gagner (Lundi 15 Novembre 2004)
Fenêtre Europe - Quelle Constitution pour l’Europe ? (Lundi 17 Mai 2004)


Chaîne Schuman

"L'Europe des coopérations volontaires ou comment donner une nouvelle impulsion à l'Europe..."

Durée de la vidéo : (9 min 00)
Haut Débit

Diffusé le Jeudi 15 Juillet 2010

Face aux difficultés politiques et institutionnelles que constitue la modification des traités, se développent des coopérations volontaires en dehors d’eux ou dans leur cadre. Le Traité de Lisbonne envisage des «coopérations renforcées» et une «coopération structurée permanente» en matière de défense. L’idée est d’insuffler dans les comportements et les pratiques européennes «une liberté de faire pour certains et l’impossibilité de l’empêcher pour les autres», afin que des Etats membres puissent aller plus loin dans l’intégration avec ceux qui en sont d’accord sans que d’autres puissent s’y opposer par leur droit de veto, freinant alors l’ensemble des progrès communautaires. Cette «différenciation», qui existe déjà, fait l’objet de nombre de réflexions et de propositions. Dans une note n°47 de la Fondation Robert Schuman, Pierre Fauchon, sénateur du Loir et Cher et François Sicard agrégé de philosophie, élaborent des perspectives tout en oeuvrant pour que se poursuive, s’amplifie et s’améliore la construction d’une Europe plus unie et plus forte.

Dans une interview accordée à Fenêtre sur l'Europe Pierre Fauchon revient sur cette perspective de coopérations renforcées.


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Chaîne Schuman

Le Cercle des Européens

Un Président du Conseil européen pour un nouveau souffle communautaire

Durée de la vidéo : (11 min 00)
Haut Débit

Diffusé le Mardi 17 Novembre 2009

Alors que les chefs d’Etats et de gouvernement rendront leur verdict le 19 novembre, les débats s’animent et les prises de position de multiplient autour de la désignation de premier Président stable du Conseil européen et du nouveau Haut représentant pour les affaires étrangères. Dans sa nouvelle chronique vidéo réalisée en partenariat avec Fenêtre sur l’Europe, Noëlle Lenoir nous livre sa conception de ces deux nouveaux rôles institutionnels créés par le Traité de Lisbonne. Elle appelle à un Président du Conseil capable d’insuffler un nouvel esprit communautaire et souligne que le Haut représentant aura à sa disposition un service diplomatique européen pour initier une nouvelle dynamique dans la politique étrangère de l’UE.


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Le Cercle des Européens

Chaîne Schuman

La stratégie de Lisbonne : une voie européenne dans la mondialisation

Durée de la vidéo : (12 min 16)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Vendredi 19 Octobre 2007

La note 41 de la Fondation Robert Schuman, éditée en partenariat avec le Centre d'analyse stratégique, ambitionne de mieux faire connaître la stratégie de Lisbonne lancée il y a déjà 7 ans et pourtant mal connue du grand public

Les auteurs de la note, Vanessa Wisnia-Weill et Yves Bertoncini chargés de mission au Centre d'analyse stratégique, décrivent tout d'abord le dispositif politique sur la base duquel la stratégie de Lisbonne est mise en oeuvre par l'Union européenne et ses Etats membres. Ils en exposent ensuite les résultats, à la fois encourageants et contrastés, tout en souhaitant que ceux-ci soient confirmés en 2008 à la faveur de la révision des "lignes directrices intégrées" et de la présentation des nouveaux "programmes nationaux de réforme".


Voir le dossier

Voir d'autres émissions de cette chaîne : Chaîne Schuman

Confrontations Europe

Un nouvel Acte Unique au coeur de la relance de l'Europe

Durée de la vidéo : (22 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Vendredi 15 Juin 2007

La manifestation organisée par Confrontations Europe, le 25 mars 2007, était l'une des rares initiatives lancées en France le jour même du cinquantième anniversaire de la signature du traité de Rome.

Une table ronde animée par Jérôme Vignon, directeur général à la Commission européenne, était notamment organisée autour de la proposition de Philippe Herzog, président de Confrontations Europe, d'un "Nouvel Acte Unique au coeur de la relance de l'Europe".

Tour à tour, Michel Barnier, ancien ministre des Affaires étrangères et président de Nouvelle République, François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, et Maria Joao Rodrigues, ancien ministre du Travail du Portugal, ont exposé leurs propositions pour relancer l'Europe après l'échec du projet de traité constitutionnel. Des propostions très proches du projet de Philippe Herzog.

A quelques jours du sommet européen des 21 et 22 juin cette initiative prend toute sa place dans le débat.


Voir le dossier

Voir d'autres émissions de cette chaîne : Confrontations Europe

Chaîne Schuman

L' Etat de l'Union 2007

Durée de la vidéo : (5 min 30)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Mardi 24 Avril 2007

L'Etat de l'Union 2007, Rapport Schuman sur l'Europe, répond à un objectif simple : fournir chaque année une étude complète sur les principaux enjeux européens.

Ce rapport se veut une référence en réunissant les contributions des meilleurs spécialistes des questions européennes. Il est également un outil précieux : riche de nombreuses cartes, statistiques et textes majeurs, il rassemble les informations essentielles sur l'Europe.

Il est publié par la Fondation Robert Schuman (http://www.robert-schuman.eu) aux éditions Lignes de Repères (http://www.lignes-de-reperes.com) .

Thierry Chopin est Directeur des études de la Fondation Robert Schuman


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Chaîne Schuman

Chaîne Schuman

Comment sortir de l'impasse ?

Durée de la vidéo : (6 min 30)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Mardi 03 Avril 2007

Dans son ouvrage, "Europe : comment sortir de l’impasse. Un traité institutionnel pour l’Europe", publié dans la série "Contribution au débat européen" des notes la Fondation Robert Schuman, Pierre Lequiller, député UMP et Président de la Délégation pour les affaires européennes de l’Assemblée nationale française, présente sa solution à la relance de l'Union européenne en panne depuis les "non" français et néerlandais au projet de Constitution européenne.


Voir le dossier

Voir d'autres émissions de cette chaîne : Chaîne Schuman

Chaîne Schuman

L'Union européenne un demi-siècle plus tard : état des lieux et scénarios de relance

Durée de la vidéo : (9 min 20)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Jeudi 14 Décembre 2006

Depuis le rejet du projet de Constitution européenne par la France et les Pays-Bas, Michel Fouchet dans une note de la Fondation Schuman "L'Union européenne un demi-siècle plus tard : état des lieux et scénarios de relance" retrace les réflexions et interrogations qu'ils a récueillies au terme d'un tour d'Europe et présente un synthèse originale des scénarios de relance de l'Union européenne, bientôt cinquantenaire.


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Chaîne Schuman

Fête l'Europe !

Jean Monnet, père de l'Europe

Durée de la vidéo : (11 min 18)
Haut Débit

Diffusé le Jeudi 04 Mai 2006

A l’occasion des débats sur la Constitution européenne soumise à ratification dans l’ensemble des pays de l’Union européenne, Fenêtre sur l’Europe a jugé utile de diffuser ce film sur la vie de Jean Monnet dont l’apport à la construction européenne est immense et dont le profil à la fois visionnaire et pragmatique demeure d’actualité. Ce film a été produit par l’Association des amis de Jean Monnet.


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Fête l'Europe !

Confrontations Europe

La participation citoyenne à l’Europe de demain

Durée de la vidéo : (6 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Dimanche 13 Novembre 2005

Les “ nons ” français et néerlandais aux référendums sur le traité constitutionnel européen ont mis en lumière le fossé existant entre l’Union européenne et ses citoyens. Les Français notamment ne veulent pas de cette Europe qui se trame loin d’eux et qui menace à leurs yeux leurs services publics, leurs acquis sociaux et leur pouvoir d’achat. Si les dirigeants et les institutions ont leur part de responsabilité dans cette rupture entre l’UE et ceux qui la vivent, la société civile n’a pas su de son côté s’investir pleinement dans le débat européen. Les ONG et les citoyens doivent désormais se réapproprier le débat sur l’avenir de l’Europe, en associant leurs travaux mais aussi en acceptant de revoir leur conception souvent “ nationale ” du modèle social et économique européen. En collaboration avec Claude Fischer, secrétaire générale de Confrontations Europe, Fenêtre sur l’Europe revient sur les causes du rejet de l’Union par ses habitants et sur les moyens d’y remédier.


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Confrontations Europe

Fenêtre Europe

Constitution : quelle place pour l'humanitaire, la solidarité et les femmes dans un marché de libre

Durée de la vidéo : (9 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Mardi 24 Mai 2005

Dans le cadre de l'opération "l'Europe, ça nous concerne : lisons la Constitution", Europanova organisait le 14 avril, en partenariat avec la Maison de l'Europe et le Groupe des Belles Feuilles un débat sur l'impact de l'Union européenne sur des sujets de société et de vie quotidienne. Jean-Christophe Rufin, écrivain, prix Goncourt et président d'Action contre la faim, Marin Hirsch, président d'Emmaüs, Sylviane Villaudière, présidente de "Femmes, Débats et Société", et Boris Walbaum, président du groupe des Belles Feuilles, ont ainsi donné leur point de vue sur respectivement l'action humanitaire de l'Europe, les réponses à donner aux exclus du marché unique, l'apport de l'Union européenne aux femmes et le rôle de la concurrence dans le marché unique européen.

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir le dossier


Ministère des affaires étrangères

Constitution européenne : un texte de progrès pour Claudie Haigneré

Durée de la vidéo : (5 min 31)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Samedi 21 Mai 2005

Dans une interview vidéo donnée à Fenêtre sur l'Europe, la ministre déléguée aux Affaires européennes, qui déplore que les partisans du "oui" aient réagi tardivement aux arguments de leurs adversaires qui se sont engouffrés dans les inquiétudes suscitées par la directive Bolkestein, se plaît à mettre l'accent sur les réelles avancées sociales du traité constitutionnel. Elle rejette catégoriquement la question de l'adhésion de la Turquie qui n'a rien à voir avec la Constitution avant d'analyser les conséquenses d'un "non" et d'inviter résolument à voter pour un texte de progrès.


Voir le dossier

Voir d'autres émissions de cette chaîne : Ministère des affaires étrangères

Fenêtre Europe

Les conséquences d'un non

Durée de la vidéo : (4 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Vendredi 20 Mai 2005

Baudouin Bollaert, journaliste et professeur à Sciences Po et Paris II, explique les conséquences d'un non à la Constitution européenne



Fenêtre Europe

Le référendum français vu d’outre-Rhin

Durée de la vidéo : (5 min 49)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Jeudi 19 Mai 2005

Face à la bataille de plus en plus serrée en France entre les tenants du « oui » et ceux du « non », le chancelier allemand Gerhard Schröder a décidé d’anticiper le vote concernant la ratification du traité constitutionnel européen au Bundestag et au Bundesrat. Un moyen pour l’Allemagne d’inciter les Français à dire « oui » à leur tour.Volker Bouffier, ministre de l’Intérieur et des Sports du land de Hesse, nous explique la vision des Allemands sur la campagne menée en France et les conséquences d’une éventuelle victoire du « non » sur le couple franco-allemand.



Fenêtre Europe

L’Eurosystème, l’Eurogroupe et la Constitution européenne

Durée de la vidéo : (3 min 40)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Jeudi 19 Mai 2005

Si le traité constitutionnel européen ne modifie pas le fonctionnement de la Banque centrale européenne et plus généralement de l’Eurosystème, elle apporte des changements significatifs en ce qui concerne l’Eurogroupe. Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France et ancien vice-président de la BCE, revient sur ces points tout en affirmant le caractère démocratique de l’organe monétaire européen.


Voir le dossier


Confrontations Europe

De l'utopie révolutionnaire à la Constitution européenne

Durée de la vidéo : (13 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Jeudi 19 Mai 2005

Lors de son assemblée générale du 7 avril « Confrontations Europe» recevait des personnalités de générations, de pays et de parcours très différents, dont des « ex-communistes » ou « ex-contestataires », qui se retrouvaient ensemble pour, contribuer au débat sur la Constitution européenne. Parmi les thèmes débattus : ceux de la non irréversibilité de la construction européenne, du rôle pacifique de l’Europe ou encore d’un modèle économique européen à définir ont particulièrement été les temps forts du débat.

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir le dossier

Voir d'autres émissions de cette chaîne : Confrontations Europe

Chaîne Schuman

La « Constitution » européenne : un texte nécessaire et porteur d’avancées

Durée de la vidéo : (7 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

Pourquoi une « Constitution » européenne ? Quels avantages pour l’UE et pour ses citoyens ? A l’heure où la campagne bat son plein entre les partisans et les détracteurs de ce texte qui sera soumis à référendum en France le 29 mai, Thierry Chopin, chargé de mission à la Fondation Robert Schuman, revient sur l’utilité de ce traité et sur ses avancées essentielles, dans les domaines démocratiques, sociaux et internationaux.


Voir le dossier

Voir d'autres émissions de cette chaîne : Chaîne Schuman

Visages d'Europe

Délocalisations

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

Pour certains, délocalisation rime avec chômage. Pour d'autres, délocalisation signifie
compétitivité. Avec l'entrée de nouveaux états dans l'UE, le transfert d'entreprises vers les pays où les salaires sont moins élevés fait débat. La constitution ne donne aucune compétence à l’Union sur les délocalisations. Conséquence : la politique salariale dépend toujours des majorités élues dans chaque pays peut-on dire que la Constitution favorise les délocalisations?


FLORENTINA, 28 ans, Berlin
« Le traité n'harmonise pas les salaires mais les conditions de travail, les
politiques sociales et les opportunités pour trouver du travail »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Délocalisations

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

ADAM, 24 ans, Varsovie
« Finalement, les délocalisations ne sont pas toujours nuisibles car on fait
partie d'une même Europe »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Délocalisations

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

ROMAIN, 25 ans, Lille
« La solution européenne, c'est peut être aussi d'accentuer la part que l'on
accorde à la formation, à la recherche »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Citoyenneté

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

Un hymne, un drapeau, un passeport européen… Autant de symboles qui façonnent l’idée de citoyenneté à l’échelle européenne. Mais celle-ci passe par bien d’autres aspects, notamment institutionnels. La constitution propose ainsi quelques innovations comme un droit d’initiative populaire, l’intégration du préambule de la charte des droits fondamentaux en son sein ou encore le renforcement des pouvoirs du parlement européen. Mes ces mesures répondent-elles à toutes les attentes ?

JEAN-PHILIPPE, 24 ans, Strasbourg
« Cette constitution, c’est une étincelle, juste les prémices. La citoyenneté a besoin de symboles pour que naisse une conscience européenne »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Citoyenneté

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 16 Mai 2005

JULEN, 27 ans, Barcelone
« Je suis pour une nationalité européenne »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Fenêtre Europe

L’Education et la mobilité des jeunes en Europe

Durée de la vidéo : (10 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Dimanche 15 Mai 2005

Au moment où toute l’Europe débat du projet de Constitution européenne plusieurs thèmes européens ont été retenus lors des Journées mondiales des jeunes solidaires. A Lille, le 4 avril, les jeunes se sont notamment penchés sur l’éducation en Europe et plus spécialement sur l’éducation solidaire ou l’éducation non formelle.


Voir le dossier


Visages d'Europe

Immigration

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 09 Mai 2005

La libre circulation des personnes dans l’espace européen a donné à l’Union des nouvelles frontières. La constitution veut mieux contrôler les flux migratoires, d’autant plus que l’Europe est le premier continent d’immigration devant les Etats-Unis. Désormais, les conditions d’immigration seront fixées conjointement par l’Union et par les Etats. Sauf pour les renvois groupés de clandestins qui restent du ressort des politiques nationales. La Constitution va-t-elle assez loin dans l’accueil des étrangers ?

TASNEEM, 23 ans, Londres
« Il y a cette peur que l’Angleterre devienne cet autre Sangatte car nous ne faisons pas parti de l’espace Shengen »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Immigration

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 09 Mai 2005

La libre circulation des personnes dans l’espace européen a donné à l’Union des nouvelles frontières. La constitution veut mieux contrôler les flux migratoires, d’autant plus que l’Europe est le premier continent d’immigration devant les Etats-Unis. Désormais, les conditions d’immigration seront fixées conjointement par l’Union et par les Etats. Sauf pour les renvois groupés de clandestins qui restent du ressort des politiques nationales. La Constitution va-t-elle assez loin dans l’accueil des étrangers ?

ALBERTO, 35 ans, Barcelone
« Pour une politique commune de régularisation et d’intégration »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Immigration

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 09 Mai 2005

La libre circulation des personnes dans l’espace européen a donné à l’Union des nouvelles frontières. La constitution veut mieux contrôler les flux migratoires, d’autant plus que l’Europe est le premier continent d’immigration devant les Etats-Unis. Désormais, les conditions d’immigration seront fixées conjointement par l’Union et par les Etats. Sauf pour les renvois groupés de clandestins qui restent du ressort des politiques nationales. La Constitution va-t-elle assez loin dans l’accueil des étrangers ?

RAZEK, 23 ans, Marseille
« L’harmonisation des politiques d’immigration, c’est bien mais la Constitution n’interdit pas les renvois groupés de clandestins »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Etudes

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Sur le plan des études, les Etats ont réussi à trouver un consensus dans la Constitution. Elle s’engage à favoriser la mobilité des étudiants et des enseignants. Pour y parvenir, elle veut harmoniser les diplômes pour les faire valoir dans les 25 pays européens. Voilà des grands principes que les Etats ont déjà commencer à concrétiser avec la réforme LMD (Licence, Master, Doctorat), très controversée en France. Dans d’autres pays, les étudiants attendent avec impatience l’harmonisation dans les faits et la possibilité de valider leurs équivalences sans problème. La Constitution est-elle suffisante pour harmoniser le système des études supérieures en Europe ?

EDOUARD, 21 ans, Marseille
« Quand j’irai à l’étranger, je n’aurai pas à justifier la valeur d’une maîtrise ou d’un DEUG, donc il y aura moins de problème »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Fenêtre Europe

L’Europe à la rencontre d’Emmaüs

Durée de la vidéo : (8 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

L’Europe n’est pas que l’affaire des politiques. Par ses implications dans la vie quotidienne, elle concerne l’ensemble des citoyens des Vingt-cinq, y compris les plus démunis. A l’occasion du prochain référendum sur la ratification par la France du traité constitutionnel européen, la célèbre association Emmaüs fondée par l’Abbé Pierre a décidé de mettre l’Europe à la portée de ceux qu’elle accueille, en mettant à leur disposition une information claire et objective sur les différentes étapes de la construction européenne et sur le contenu du texte que certains d’entre eux pourront approuver ou rejeter le 29 mai.

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir le dossier


Visages d'Europe

Héritage religieux

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Culture, religion, christianisme, laïcité… Eternelle dispute entre Européens. Le préambule de la Constitution mentionne les « héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe ». Une formule passe-partout en apparence, mais qui est le fruit d’âpres débats. Certains pays comme la France ne voulaient pas entendre parler de religion : hors de question que l’Europe soit un « club chrétien ». D’autres comme la Pologne voulaient citer cet héritage. Finalement, pas de mention du christianisme mais le traité « reconnaît aux Eglises le rôle de partenaires de l’Union », tout en respectant les liens religion/Etat propres à chaque pays. La Constitution accorde-t-elle encore trop de place à la religion ?

ADAM, 24 ans, Varsovie
« Le préambule est assez représentatif des 25 pays. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Héritage religieux

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Culture, religion, christianisme, laïcité… Eternelle dispute entre Européens. Le préambule de la Constitution mentionne les « héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe ». Une formule passe-partout en apparence, mais qui est le fruit d’âpres débats. Certains pays comme la France ne voulaient pas entendre parler de religion : hors de question que l’Europe soit un « club chrétien ». D’autres comme la Pologne voulaient citer cet héritage. Finalement, pas de mention du christianisme mais le traité « reconnaît aux Eglises le rôle de partenaires de l’Union », tout en respectant les liens religion/Etat propres à chaque pays. La Constitution accorde-t-elle encore trop de place à la religion ?

PETROS, 27 ans, Athènes
« Mentionner le christianisme serait contradictoire avec la liberté de religion. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Héritage religieux

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Culture, religion, christianisme, laïcité… Eternelle dispute entre Européens. Le préambule de la Constitution mentionne les « héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe ». Une formule passe-partout en apparence, mais qui est le fruit d’âpres débats. Certains pays comme la France ne voulaient pas entendre parler de religion : hors de question que l’Europe soit un « club chrétien ». D’autres comme la Pologne voulaient citer cet héritage. Finalement, pas de mention du christianisme mais le traité « reconnaît aux Eglises le rôle de partenaires de l’Union », tout en respectant les liens religion/Etat propres à chaque pays. La Constitution accorde-t-elle encore trop de place à la religion ?

SEBASTIEN, 23 ans, Paris
« Un peu déçu que le traité ne mentionne pas la religion chrétienne. »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

La place des Etats dans l’Union

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Clarifier. C’est l’objectif de la Constitution européenne, qui précise la répartition des compétences entre l’Union et les Etats. L’Union se garde l’exclusivité pour un certain nombre de questions, comme le commerce et la politique monétaire. Elle décide en commun avec les Etats pour ce qui touche notamment à l’environnement et à l’immigration. Toutes les autres compétences relèvent des pays membres. Certes, ils perdent ainsi un peu de leur souveraineté, mais l’adoption de la Constitution ne signifie pas pour autant la fin de l’Etat-nation. Le texte est assez flou pour laisser ouvertes toutes les possibilités : fédération comme en Allemagne, confédération façon suisse ou encore « fédération d’Etats-nations »… Quelle place réserver à l’Etat dans l’Union ?
NICOLAS, 26 ans, Strasbourg
« Les petites chasses-gardées des Etats ne doivent pas nuire au projet européen »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

La place des Etats dans l’Union

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Clarifier. C’est l’objectif de la Constitution européenne, qui précise la répartition des compétences entre l’Union et les Etats. L’Union se garde l’exclusivité pour un certain nombre de questions, comme le commerce et la politique monétaire. Elle décide en commun avec les Etats pour ce qui touche notamment à l’environnement et à l’immigration. Toutes les autres compétences relèvent des pays membres. Certes, ils perdent ainsi un peu de leur souveraineté, mais l’adoption de la Constitution ne signifie pas pour autant la fin de l’Etat-nation. Le texte est assez flou pour laisser ouvertes toutes les possibilités : fédération comme en Allemagne, confédération façon suisse ou encore « fédération d’Etats-nations »… Quelle place réserver à l’Etat dans l’Union ?
DOVILE, 24 ans, Vilnius
« Les petits Etats ont leur rôle à jouer »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

La place des Etats dans l’Union

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Clarifier. C’est l’objectif de la Constitution européenne, qui précise la répartition des compétences entre l’Union et les Etats. L’Union se garde l’exclusivité pour un certain nombre de questions, comme le commerce et la politique monétaire. Elle décide en commun avec les Etats pour ce qui touche notamment à l’environnement et à l’immigration. Toutes les autres compétences relèvent des pays membres. Certes, ils perdent ainsi un peu de leur souveraineté, mais l’adoption de la Constitution ne signifie pas pour autant la fin de l’Etat-nation. Le texte est assez flou pour laisser ouvertes toutes les possibilités : fédération comme en Allemagne, confédération façon suisse ou encore « fédération d’Etats-nations »… Quelle place réserver à l’Etat dans l’Union ?
GUILHEM, 26 ans, Berlin
« L’Union doit se charger davantage du politique»

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Une constitution trop libérale ?

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Le projet de traité établissant une Constitution pour l’Europe promeut un « marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée ». Dans le même temps, cette constitution veut oeuvrer pour la « protection sociale ». Résumons : une « économie sociale de marché hautement compétitive » est d’emblée posée comme un des objectifs à atteindre par l’Union Européenne. La contradiction contenue dans l’expression explique bien la naissance d’un débat : la Constitution serait-elle trop libérale ?

ANNA, 22 ans, Stockholm
« Je ne trouve pas que la constitution soit trop libérale, elle est le résultat d’une compromis »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Une constitution trop libérale ?

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Le projet de traité établissant une Constitution pour l’Europe promeut un « marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée ». Dans le même temps, cette constitution veut oeuvrer pour la « protection sociale ». Résumons : une « économie sociale de marché hautement compétitive » est d’emblée posée comme un des objectifs à atteindre par l’Union Européenne. La contradiction contenue dans l’expression explique bien la naissance d’un débat : la Constitution serait-elle trop libérale ?

MAGDALENA, 24 ans, Varsovie
« La libéralisation donne des possibilités de développement aux pays entrants »

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Visages d'Europe

Une constitution trop libérale ?

Durée de la vidéo : (1 min 00)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 02 Mai 2005

Le projet de traité établissant une Constitution pour l’Europe promeut un « marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée ». Dans le même temps, cette constitution veut oeuvrer pour la « protection sociale ». Résumons : une « économie sociale de marché hautement compétitive » est d’emblée posée comme un des objectifs à atteindre par l’Union Européenne. La contradiction contenue dans l’expression explique bien la naissance d’un débat : la Constitution serait-elle trop libérale ?

ROMAIN, 25 ans, Lille
« Il y a une forte inspiration libérale mais un compromis a été trouvé sur les services publics »


Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir d'autres émissions de cette chaîne : Visages d'Europe

Fenêtre Europe

Les Amphis d’Europe : l’Europe au cœur du monde étudiant

Durée de la vidéo : (7 min 15)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Mercredi 20 Avril 2005

Initiée par le ministère des Affaires étrangères, le ministère délégué aux Affaires européennes et la fédération étudiante la FAGE, l’opération Amphis d’Europe vise à impliquer la population étudiante dans le débat sur l’Europe et son avenir. Depuis le 28 février jusqu’au 22 avril, des conférences, des stands d’informations et des animations ludiques se déroulent sur plusieurs jours dans 25 villes universitaires françaises. Le but : transmettre aux étudiants une information complète et neutre sur les questions européennes, le traité constitutionnel et les opportunités offertes par l’UE, et aussi les encourager à aller voter lors du référendum du 29 mai.

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr


Voir le dossier


Fenêtre Europe

Rencontres-débats sur la Constitution pour l’Europe

Durée de la vidéo : (9 min 30)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Mercredi 20 Avril 2005

L’UFCS, l’Union féminine civique et sociale, a entrepris un « tour de France » de rencontres-débats sur la Constitution pour l’Europe. L’objectif : donner à ses adhérents et à tous les publics intéressés les clés pour voter au référendum organisé le 29 mai sur la ratification de ce texte par la France. Fenêtre sur l’Europe s’est arrêtée à Maurepas dans les Yvelines, où Chantal Jannet, la présidente de l’association et Anne-Marie Dumont, experte en projets européens, ont transmis à leur auditoire des informations claires sur le contenu du traité constitutionnel et ses principaux points novateurs.

Avec le soutien de la Ministre déléguée aux Affaires Européennes
Centre d'appel sur le Traité Consitutionnel : 0 810 2005 25 (prix d'un appel local)
Site internet : www.constitution-europeenne.fr



Chaîne Schuman

L’Europe face aux défis de l’immigration

Durée de la vidéo : (6 min 50)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 17 Janvier 2005

Quotas d’immigration, droit d’asile au mérite, charters de retour au pays mais aussi « livre vert » sur l’immigration économique, autant de décisions ou de réflexions qui placent l’immigration parmi les premiers sujets de préoccupation des dirigeants d’Union européenne et de ses Etats membres. Une Europe, aujourd’hui premier continent d’immigration, qui doit renforcer la protection de ses frontières extérieures tout en assurant libre circulation des personnes, mais qui doit aussi rechercher une harmonisation de la politique migratoire de ses Etats membres. Un chantier qui vient à peine de commencer tant les problèmes à régler touchent bien souvent la sensibilité nationale de chacun d’entre eux. Mais un chantier que le projet de Constitution européenne devrait permettre d’avancer en dotant l’Union européenne d’un système institutionnel adapté. Tels sont principaux thèmes développés par Sophie Garcia-Jourdan dans la 26è note de la Fondation Robert Schuman intitulée « L’Union européenne face à l’immigration ».


Voir le dossier

Voir d'autres émissions de cette chaîne : Chaîne Schuman

Fenêtre Europe

Constitution européenne : signer n’est pas gagner

Durée de la vidéo : (2 min 30)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 15 Novembre 2004

Si la signature du traité constitutionnel à Rome, le 29 octobre dernier, est forte en symbole et porteuse d’espoir, il convient de décrypter quelle portée réelle accompagne les enjeux de cet événement « fondateur ». Il ne donnera en effet naissance qu’à une illusion si son contenu reste inaccessible à ceux qu’il est censé fédérer, c’est-à-dire les Européens eux-mêmes.


Voir le dossier


Fenêtre Europe

Quelle Constitution pour l’Europe ?

Durée de la vidéo : (9 min 40)
Haut Débit
Haut Débit

Diffusé le Lundi 17 Mai 2004

C’est sur ce sujet que Jean-Luc Dehaene, ancien Premier ministre belge et Vice-président de la Convention, Bernard Cassen, Président d’honneur d’ATTAC, et Dominique Taddéi, Président du Forum de la Gauche Citoyenne, ont débattu le 28 avril dernier dans le cadre d’une rencontre organisée entre autres par l’association Notre Europe, le CAFECS et la Maison de l’Europe de Paris.


Voir le dossier


Pour tout problème de consultation, écrivez au webmaster
Copyright 2018 Fenêtre sur l'Europe